Made in coop - made in local


Virgocoop se donne l’ambition de rendre plus sobre la consommation textile, produire, transformer et commercialiser au plus près, tout en contribuant à moins d’inégalités sociales, à des rémunérations plus justes et à moins d’empreintes environnementales. Replanter du chanvre textile, soutenir le développement de solutions de transformation, reprendre et développer un atelier de tissage, le tout en région Occitanie: nous avons constamment appliqué ce principe. Après 3 ans d’activité, nous pouvons mieux appréhender le flou qui règne sur le concept de production « locale ».

Dans le textile, les étapes de transformation sont nombreuses et complexes: cela rehausse le défi de la transparence. L’absence d’intermédiaires au niveau local empêche un traitement complet des productions, comme la transformation des matières premières en fil en région, voire même en France. Les labels, eux, sont souvent focalisés sur des thématiques : la qualité de la matière première (Okö-tex…), le commerce équitable (Max-Havelaar…), les techniques, ou l’origine géographique. Encore trop sectoriels, aucun ne nous semble refléter l’ensemble de nos besoins: qualifier durablement la matière première issue de l’agriculture biologique, transformée essentiellement en France sur la base d’échanges commerciaux équitables, et dont les bénéfices sont principalement orientés vers le renforcement d’une économie sociale et solidaire, et la réduction de nos impacts écologiques.


La voie de Virgocoop implique persévérance et patience : il faut du temps pour que cette «promesse», véritable gageure, soit garantie sur le long terme. La coopérative se doit d’être capable de discerner quels intermédiaires, quels circuits et quelles filières sont les plus vertueuses, et sur cette base de prendre des décisions pour y investir. Le moment est idéal, la responsabilité du secteur textile dans la crise climatique et sociale est pointée du doigt de toutes parts, et une galaxie d’acteurs engagés pour son changement émerge, notamment en France. Virgocoop en est désormais une composante pleine et entière.

72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tranquillement mais sûrement, les recherches sur les options de filature 100% chanvre en région se poursuivent, en partenariat avec le collectif ICARE, et avec l’école nationale d’ingénieurs de Tarbes