La filière se structure : Production, transformation, essais de fil


Côté chanvre, la saison culturale 2021 s’est très bien déroulée, avec 75 ha de plantations qui ont profité des bonnes conditions de la saison, et conduit à la récolte d’environ 300 tonnes de paille, prêtes à défibrer ! Une cinquantaine d’agriculteurs de toute la région Occitanie ont joué le jeu, et pour beaucoup ont planté du chanvre pour la première fois, avec succès. Les balles de paille sont stockées jusqu’à fonctionnement optimal de la ligne de défibrage d’Hemp-Act, qui permet d’extraire toute la qualité textile des fibres de la plante, mais qui n’a pas encore atteint son rythme attendu de production (rendez-vous début 2022 pour la suite de ce sujet). En attendant, les essais et les réflexions autour de la filature se poursuivent : des rencontres avec plusieurs filateurs ont confirmé la grande qualité des fibres récoltées et transformées. Nous avons procédé à plusieurs essais de fil en mélange avec de la laine du causse Mejean, du lin de Normandie et encore du coton bio de Turquie, ce qui nous a donné des résultats intéressants, déjà au catalogue! L’étude pour une filature fibres longues avec le collectif toulousain Icare bat son plein pour des conclusions attendues courant 2022.

Côté tissages, la reprise de l’atelier peut désormais être considérée comme un succès. Six mois après, et un passage au salon Made in France à Paris, de nombreux clients engagent des commandes. La production se structure, avec un large catalogue et de nouvelles embauches sont prévues en 2022. Le chanvre est toujours en vedette, la laine chaque jour un peu plus! Au moment d’écrire cette newsletter, des discussions sont en cours avec plusieurs marques pour la fourniture de métrages conséquents. Enfin, l’atelier accueille régulièrement des acteurs textiles nationaux et européens souhaitant travailler avec nous. Une grande année 2022 qui s’annonce !

www.tissagesdautan.com

149 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tranquillement mais sûrement, les recherches sur les options de filature 100% chanvre en région se poursuivent, en partenariat avec le collectif ICARE, et avec l’école nationale d’ingénieurs de Tarbes